Tremplin édition 2011

Cette année les 4 sélectionnés pour participer au tremplin sont :

  • DR. S & MR. KA
  • De Si De Là
  • Monsieur Zéro
  • Stéphane

DR. S & MR. KA

Dans le fin fond du bourbonnais, des villageois racontent que deux étranges personnages s’adonnent à d’horribles expériences sur d’innocents instruments et que des cris de douleur émanent de leur obscur laboratoire.

Les autorités impuissantes, ignorant la véritable identité de ces ombres angoissantes, de ces détraqués mentaux soupçonnés d’exhibitionnisme devant des hospices, les ont surnommés Dr.S & Mr.Ka.
S’étant autoproclamés « ambassadeurs » de la French Fuck, musique électronique distordue, ils dispensent leurs œuvres sur deux albums et quelques pitoyables représentations, laissant leur terre natale dans le chaos le plus total.
Mais à la vue de l’immoralité sans nom de ces deux compères, le CSA, le FBI ainsi que 30 millions d’amis ont déclaré la French Fuck illégale.
Trop dangereux pour aller chez les fous, trop fous pour aller en prison, la justice les condamna à l’exil.
C’est donc après les avoir faits croupir presque un an sur l’île déserte du film Seul au Monde qu’un juge, inconsciemment sénile, décida de relâcher les deux iconoclastes.
La seule condition à leur liberté était de ne plus faire subir leurs œuvres à qui que ce soit…

Alors, sauront-ils appréhender cette 3ème année d’existence avec plus de sagesse ?
Rien n’est moins sûr…..

De Si De Là

De Si De Là a bien changé depuis ses débuts et a trouvé depuis quelques temps sa formule magique qui lui permet aujourd’hui d’être reconnu sur la scène auvergnate. Le groupe de chanson française atypique et festive se compose de quatre filles et un garçon, de 17 à 24 ans, aux allures colorées et festives. Les costumes de scènes des musiciens, tous dans un genre différent, sont à l’image de la large palette de leurs caractères, et offrent au public une scène patchwork délirante qui ne laisse pas de marbre. Dans cet univers féminin, on y chante les p’tits bonheurs de la vie, l’amour plein d’espoir, et souvent … déçu sur des airs pleins d’humour qui visitent des styles différents. Des compos originales inclassables, de la folie et de la fraîcheur, rien n’arrête l’imagination et la complicité de ces musiciens qui font danser et chanter le public de 7 à 77 ans sur leurs chansons entraînantes.

De Si De Là, c’est aussi un panel d’instruments originaux : l’accordéon, le ukulélé, le violon, la contrebasse, la batterie, le piano, le saxophone, la basse, qui enveloppent les voix des deux chanteuses.

Les musiciens déchaînés:

Camille la rebelle : piano – violon – chant
Clr la survoltée : ukulélé – accordéon – chant
Fantine la jeunette : accordéon – piano
Ségo la rêveuse : basse – saxophone – contrebasse
Arthur, le garçon, le seul, l’unique : batterie

Monsieur Zéro

Monsieur Zéro, c’est avant tout la musique de 3 copains : Laurent (auteur et chanteur leader), Nicolas (auteur, compositeur, chanteur et guitariste) et Pierre (compositeur, arrangeur et guitariste). Ils avaient déjà joué ensemble au sein des Parapannards et de La tribu des mangeurs de caca. En septembre 2009, ils décident de former Monsieur Zéro et de proposer ensemble un répertoire original de chansons françaises plutôt rocks et décalées.

Monsieur Zéro s’est produit jusqu’alors dans la Loire, à Saint-Etienne et Roanne dont ses membres sont originaires.

Stéphane

Je m’appelle Stéphane,  j’ai  37 ans, je suis enseignant en formation musicale, ma passion pour la musique m’est venue tardivement (15ans !) mais ne m’a jamais quittée. Très éclectiques  dans mes goûts musicaux, j’aime  les expériences  musicales inédites, et souhaite faire de nombreuses rencontres qui alimenteront et enrichiront mes futures projets ; j’ai été pendant une douzaine d’années musicien-auteur-compositeur au sein des groupes Cassandre et Hybride avec  lesquels j’ai fait de nombreux concerts et tremplins, ainsi que 3 autoproductions musicales.

En 2009, j’ai souhaité assumer l’ensemble de mes choix et convictions en auto-produisant mon premier ep 5 titres « L’Invitation ».

Sorti en mai 2009, le ep « L’Invitation » répond à une envie d’assumer et d’assurer l’ensemble de la création des musiques qui le composent. « Diaphane et rêveuse »(Musiciens.biz, septembre 2009)), « épurés au possible, ou au contraire plus structurés, les musiques forment au bout du compte, une « Invitation » au voyage, à la diversité, dans lequel on trouve une touche de classicisme et une autre de modernisme, le grain si particulier des violons et violoncelles , contrastant de manière incontestable avec des arrangements plus naturellement proches de l’électro (« Le Nouvel Ange », « Dansent les étoiles »)ou se mariant plus facilement aux arpèges de piano que l’on rencontre parfois au fil des plages »(« Le grand Bal » , « L’étrange Danse »)(zicazine, avril2010)